xtb

Bear market ou pas?

Le Dow Jones est tombé dans un marché baissier mercredi pour la première fois depuis 2009. De nombreux traders pensent que cette situation ne sera que passagère, considérant la peur du coronavirus comme n’ayant probablement qu’un impact transitoire sur l’économie.

S’il y avait la moindre amélioration, on pourrait sortir de ce marché baissier aussi vite qu’on y est entré…

Mais d’autres pensent que l’évolution future du marché sera largement déterminée par une autre inconnue, à savoir si l’économie va entrer en récession cette année après une expansion de 11 ans. Les récessions s’accompagnent généralement de fortes baisses du cours des actions, et de nombreux marchés baissiers ont duré des mois et des années alors que les investisseurs traversent différentes phases de deuil.

Le marché baissier moyen perd environ 36% sur le S&P500 et dure environ sept mois, selon les données historiques. Si cela se produisait cette fois, cela mettrait le S&P à environ 2200 points vers septembre de cette année.

Si l’on regarde un peu par le passé, on peut noter que la norme des 20% de baisse qui caractérise un marché baissier a été atteinte à plusieurs reprises au cours de la dernière décennie, un fait qui pourrait être de bon augure pour ceux qui possèdent des actions. En 2011 et 2018, le S&P500 a chuté de 19% tandis que plusieurs secteurs, ainsi que certains autres indices, ont chuté de plus de 20%. En d’autres termes, même si le S&P500 lui-même n’était pas techniquement dans un marché baissier, des pans du marché des actions l’étaient.

Mais dans ces ventes massives, il n’y a jamais eu de vraie question sur l’économie en récession (elle ne l’était pas), ce qui explique pourquoi les investisseurs ont rapidement « acheté la baisse » dans ces cas et que le marché est reparti de plus belle à la hausse.

La grande question est donc de savoir si nous entrons en récession économique ou pas. Si tel était le cas, alors il est probable que les marchés baissent bien au-delà des 20%. Dans l’hypothèse inverse, on assisterait à un rebond qui propulserait les actions plus haut.