xtb

Bitcoin, milliardaires et crypto-banques

Si vous n’avez pas vérifié le prix du bitcoin ces derniers jours, on vous pardonnera. Cependant, il a eu quelques jours très instables. Après être resté au-dessus de 40000 dollars pendant une grande partie du 10 janvier, le lendemain matin, le bitcoin menaçait de tomber en dessous de 30000 dollars. De plus, cette chute soudaine a entraîné des baisses à deux chiffres dans de nombreux altcoins, tels que l’éther, le litecoin et Ripple.

Dans ce qui ne pouvait être considéré que comme un timing parfait, le régulateur financier britannique a publié la déclaration suivante : « Comme pour tous les investissements spéculatifs à haut risque, les consommateurs doivent s’assurer de comprendre dans quoi ils investissent … Si les consommateurs investissent dans ces types de produits, ils doivent être prêts à perdre tout leur argent. »

Cela dit, comme il l’a fait d’innombrables fois dans le passé, en milieu de semaine, le marché était « revenu ». Jeudi, le bitcoin a recroisé 40000 dollars, quoique brièvement, et l’éther a commencé à menacer son prix record de 1432 dollars. Maintenant que la crypto est de retour dans la stratosphère, les analystes tentent de déterminer ce qui nous attend. De nombreux analystes prévoient que le bitcoin rebondira autour de 40000 dollars jusqu’à ce qu’une nouvelle direction devienne claire. Cela dit, le marché bénéficiera probablement d’un coup de pouce à court terme grâce à des stimuli supplémentaires provenant de Washington.

RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER

Parfois, la justification a plus de valeur que le gain matériel. Mais cela ne fait pas de mal quand il s’agit d’une montagne géante d’argent ou de crypto. Lorsque le marché s’est effondré à la fin de 2017, des observateurs extérieurs ont pensé que le moment de la crypto était terminé, destiné à la poubelle avec toutes les autres bulles qui ont éclaté au fil du temps.

Cependant, alors que le monde accusait le coup du Covid-19, les coins ont repris vie, récompensant richement de nombreux vrais « croyants » qui détenaient et développaient leurs actifs crypto pendant le long hiver ou désert, selon les goûts. Maintenant, certains des plus grands soutiens de crypto sont prêts à remporter une bataille, certains devenus de nouveaux milliardaires. Ce virage à 180° est probablement le plus grisant pour Cameron et Tyler Winklevoss, les fondateurs de Gemini et investisseurs de première heure de Mark Zuckerberg, qui possèdent chacun plus de 1,5 milliards de dollars de crypto.

LA FIN DE L’ÈRE DES BONS SENTIMENTS ?

Lors d’une interview lors d’une conférence, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a noté que le bitcoin avait des « affaires amusantes » et a demandé une couche supplémentaire de réglementation pour le bitcoin. Ce sentiment n’est pas nouveau. Après tout, la crypto a dû faire face à la perception qu’elle est principalement destinée aux acteurs illicites et aux arnaques. Cependant, cette déclaration est accompagnée d’un contexte crucial, principalement le fait que la BCE progresse sur sa propre monnaie numérique !

En fait, tout cela est venu au moment où la BCE publiait les résultats de la fin de la consultation publique autour de l’euro numérique, ainsi qu’une déclaration de Christine Lagarde selon laquelle l’euro numérique était susceptible de voir le jour dans les cinq prochaines années. Cependant, malgré le processus ouvert engagé par la BCE, des questions cruciales demeurent quant au niveau de confidentialité qui sera protégé par un euro numérique, l’une des principales propositions de valeur sous-tendant les crypto-monnaies.

BOOM À VENIR POUR LES BANQUES CRYPTO

Si le dicton commun qu’une fois est un accident, deux fois est une coïncidence et que trois fois est une tendance a du mérite, alors nous pouvons affirmer en toute sécurité que les banques bitcoin sont arrivées. Quelques mois à peine après que Kraken et Avanti ont reçu des licences dans le Wyoming pour mettre en place un nouveau type de banque axée sur la cryptographie, la demande de charte bancaire nationale d’Anchorage, un important dépositaire de crypto-monnaie et fournisseur d’infrastructure, a reçu l’approbation conditionnelle du Bureau américain de contrôle de la monnaie.

En annonçant sa décision, l’organisme a déclaré : « en faisant entrer ce candidat dans le système bancaire fédéral, la banque et l’industrie bénéficieront de la vaste expérience et de l’expertise du bureau en matière de surveillance. » Dans le même temps, l’approbation d’Anchorage démontre que les chartes des banques nationales prévues par la Loi sur la Banque nationale sont suffisamment larges et flexibles pour s’adapter à l’évolution des approches des services financiers au XXIe siècle. Enfin, il est considéré comme un cadeau de départ pour l’industrie de la crypto de la part du contrôleur par intérim Brian Brooks, qui a démissionné cette semaine pour faire place à son successeur nommé par Biden.

Alors que Bitcoin gagne 400% par rapport à il y a un an, dépassant les 35000 dollars, beaucoup se demandent quelle est la prochaine étape pour la monnaie révolutionnaire et d’autres crypto-monnaie.

Tous les paris sont ouverts pour le prix du Bitcoin à fin 2021… de 0$ à plus de 500,000$ !

Dans quel camp êtes-vous ? :partying_face: