xtb

Investir sur marge, le bon plan?

Les traders utilisent des comptes sur marge pour augmenter leur « pouvoir d’achat » ou levier, mais il est important de connaître les avantages et les inconvénients avant d’investir de cette façon.

Investir ou trader sur marge, ou emprunter de l’argent à un courtier pour acheter des titres, comporte de gros risques et certains avantages. L’achat sur marge peut amplifier les gains lorsque le prix d’un titre tel qu’une action augmente, mais il peut également amplifier les pertes lorsque ce titre baisse. Le principe est le même pour les ventes à découvert avec levier.

Il existe des règles établies par les organismes de réglementation qui stipulent combien vous pouvez emprunter, ainsi que le montant du solde que vous devez maintenir dans un compte sur marge.

Les intérêts sont facturés sur un prêt sur marge, ce qui signifie que les bénéfices sont toujours accompagnés de coûts.

ATTENTION AU MARGIN CALL

Méfiez-vous des appels de marge. Si vous achetez sur marge et que le prix du titre chute trop bas, vous pourriez être soumis à un appel de marge ou à une alerte de votre courtier indiquant que des liquidités supplémentaires ou des titres sur marge doivent être déposés, ou des titres existants doivent être vendus, pour atteindre le minimum de cash requis. Si vous ne parvenez pas à répondre à l’appel, les titres de votre compte peuvent être vendus. Cependant, pendant les périodes de volatilité extrême, une société de courtage peut vendre vos titres pour répondre à un appel de marge sans vous en aviser à l’avance.

Il est plus facile que jamais d’acheter des titres. Pendant les périodes de volatilité des marchés financiers, il peut être tentant d’y plonger directement. Mais il arrive parfois qu’un investisseur ne dispose pas de suffisamment de liquidités lorsqu’une opportunité d’achat se présente.

L’investissement sur marge consiste à emprunter de l’argent à une société de courtage pour effectuer des investissements. Les traders exploitent cela pour augmenter leur levier, puis remboursent la somme empruntée à une date ultérieure. Mais cette pratique comporte des risques importants et des pertes importantes peuvent s’accumuler rapidement. Cela signifie que les investisseurs ou traders inexpérimentés doivent faire preuve de grande prudence.

QU’EST-CE QUE LE TRADING SUR MARGE ?

Lorsque vous négociez sur marge, vous empruntez de l’argent pour acheter davantage de titres - comme une action, une obligation ou un fonds négocié en bourse - pariant que son prix augmentera. Le principe est le même pour tous les CFD (forex, matières premières, etc). Le prêt sur marge provient de votre société de courtage et fonctionne de la même manière que les autres marges de crédit. Cela signifie que vous utilisez les titres de votre compte comme garantie et que la société de courtage peut les vendre si vous n’êtes pas en mesure de respecter les conditions du prêt.

COMMENT ACHETER SUR MARGE

Afin de négocier sur marge, vous devez d’abord ouvrir un compte auprès d’un broker. Ensuite, pour être éligible aux prêts sur marge, vous devez postuler et être approuvé par l’entreprise. L’application vous demandera généralement des détails sur l’emploi et des informations financières, telles que votre revenu annuel. Une fois votre dossier approuvé, vous pouvez contracter un prêt sur marge à tout moment sans avoir à soumettre de demandes supplémentaires.

Les organismes de réglementation ont établi des règles pour les comptes sur marge, bien que les sociétés de courtage puissent adopter des exigences plus strictes. Certaines des exigences minimales comprennent :

Combien peut être emprunté : les sociétés de courtage peuvent vous prêter jusqu’à 50% du prix d’achat total de la plupart des titres de participation. Par exemple, si vous souhaitez acheter 10000€ d’actions de la société X, vous devrez utiliser 5000€ de votre propre argent, et les 5000€ supplémentaires proviendront du prêt sur marge. D’autres types de titres peuvent avoir des exigences différentes.

La condition initiale : en règle générale, l’Autorité de régulation du secteur financier exige une marge initiale pour tous les investisseurs, comme un dépôt de 2000€ dans le compte sur marge - ou la valeur équivalente en titres - avant de pouvoir commencer à acheter des titres sur marge. Pour les day traders, un montant minimum de 25000€ est généralement requis. On définit un « day trader » comme une personne qui exécute quatre trades journaliers ou plus dans un délai de cinq jours ouvrables.

Combien d’argent doit être maintenu : une fois qu’un titre est acheté sur marge, on exige généralement une « marge de maintien », ce qui signifie que les fonds propres de votre compte sur marge ne doivent pas descendre en dessous de 25% de la valeur actuelle des titres de votre compte. Certains courtiers exigent souvent des marges de maintenance plus importantes, telles que 30% ou plus. Si l’exigence de maintenance minimale n’est pas assurée, vous pouvez être soumis à un appel de marge ou à une alerte de votre broker pour augmenter les capitaux de votre compte. Certaines maisons de courtage peuvent exiger une action rapide, tandis que d’autres peuvent prévoir plusieurs jours pour répondre à l’appel.

Par exemple, vous achetez pour 10000€ d’actions de la société X en empruntant 5000€ sur marge. Au moment de l’achat, les actions sont au prix de 10€, vous possédez donc 1000 actions.

Si le cours de l’action de la société X tombe à 8€ par action, la valeur marchande de l’investissement tombe à 8000€. Par conséquent, le montant des capitaux propres dans votre compte - ou le montant que vous possédez après avoir tenu compte de ce qui est dû à la maison de courtage - est de 3000€ (=8000 – 5000). Si votre maison de courtage fixe la marge de maintien à 25% de la valeur des titres, vous devrez conserver en permanence 2000€ dans le compte. À 8€ l’action, vous auriez suffisamment de capitaux propres dans votre compte pour répondre aux besoins d’entretien.

Mais si l’action chutait à 5,50€ par action, la valeur de l’investissement chuterait à 5500€, ce qui signifie que vous n’avez que 500€ en capitaux propres (=5500 – 5000). Cela ne suffit pas pour satisfaire l’exigence de marge de maintien de 1375€ (25% de la valeur actuelle de 5500€) et, par conséquent, la maison de courtage peut émettre un appel de marge. Dans ce cas, vous devrez déposer 875€ en espèces pour le faire. Des titres entièrement payés avec marge peuvent également être déposés dans le compte ou vous pouvez vendre des titres pour couvrir le manque à gagner.

AVANTAGES ET INCONVENIENTS DE L’ACHAT SUR MARGE

L’investissement sur marge peut vous offrir des avantages significatifs. Mais la stratégie comporte des risques importants.

Lorsque vous achetez des titres avec des fonds empruntés, d’une part, vous pouvez amplifier vos gains, mais d’un autre côté, il est possible que vous augmentiez vos pertes. Savoir que vous pouvez perdre plus d’argent que vous n’en déposez réellement sur un compte sur marge est l’un des plus grands risques que les investisseurs doivent comprendre.

LES AVANTAGES

Les gestionnaires de patrimoine et les investisseurs estiment qu’il y a des avantages à investir sur marge, à savoir la capacité d’avoir plus de pouvoir d’achat sans avoir à vendre d’autres titres pour lever des liquidités.

En continuant avec l’exemple ci-dessus, imaginez qu’après l’achat de 10000€ d’actions de la société X (1000 actions pour 10€ chacune), en utilisant un prêt sur marge de 5000€, le cours de l’action grimpe à 25€. Ensuite, vous vendez les actions pour 25000€. Vous devez retourner les 5000€, en plus des intérêts facturés sur le prêt, à la firme de courtage. Cela vous laisse 19500€ si les intérêts étaient de 500€, dont 14500€ de profit après avoir investi 5000€ d’avance.

En revanche, si vous aviez acheté 5000€ de la société X sans avoir recours à un prêt sur marge (500 actions pour 10€) et que le cours de l’action avait augmenté à 25€, votre investissement vaudrait 12500€, générant un bénéfice de 7500€ après la vente.

Les investisseurs disent qu’il y a d’autres avantages. Tant que vous êtes en mesure de maintenir suffisamment de fonds propres pour répondre à votre exigence de marge de maintien, il n’y a pas de calendrier fixe pour le remboursement du prêt sur marge. En outre, les taux d’intérêt des prêts sur marge ont tendance à être moins chers que les autres formes de prêt, comme les prêts sur carte de crédit.

Les prêts sur marge peuvent également être utilisés à des fins autres que l’investissement. Certains investisseurs utilisent des prêts sur marge pour faciliter les achats importants de consommation en raison de la baisse des taux d’intérêt.

LES DESAVANTAGES

Même avec un potentiel de gains importants, l’investissement sur marge offre également la possibilité de pertes importantes, même lorsque vous n’êtes pas confronté à un appel de marge.

En prolongeant les exemples ci-dessus, imaginez que les actions de la société X tombent à 8€ par rapport à votre prix d’achat initial de 10€. Dans ce scénario, vous aviez utilisé de la même manière 5000€ de votre propre argent, plus un prêt sur marge de 5000€ pour acheter 1000 actions pour 10000€.

Même si vous avez suffisamment de capitaux propres dans votre compte pour éviter un appel de marge, vous choisissez quand même de vendre votre investissement pour 8000€. Après avoir remboursé le prêt, plus 500€ d’intérêts, il vous reste 2500€, ce qui signifie que vous avez perdu la moitié de votre investissement initial de 5000€ en espèces.

Cependant, si vous n’aviez pas contracté un prêt sur marge et acheté à la place seulement 500 actions à 10€, vos pertes seraient moins graves. Lors de la vente à 8€ l’action, vous recevez 4000€ de la vente. Cela représente une perte de 1000€ par rapport à votre investissement initial en espèces, moins que ce qui a été perdu avec un prêt sur marge.

Comme vu ci-dessus, l’un des inconvénients de l’investissement sur marge est que des coûts supplémentaires sont également engendrés par les intérêts sur le prêt. Les taux d’intérêt varient en fonction du montant que vous empruntez. Pour les prêts de moins de 25000€, les taux d’intérêt de l’industrie ont tendance à osciller actuellement autour de 8%, mais les taux baissent généralement à mesure que le montant emprunté augmente. Robinhood a récemment abaissé son taux d’intérêt annuel sur la marge pour les clients admissibles à un taux fixe de 2,5% sur tout montant utilisé au-dessus de 1000€.

D’autres risques existent. De nombreuses entreprises tenteront de vous informer des appels de marge, mais elles ne sont pas obligées de le faire en réalité. Vous n’avez pas non plus droit à une prolongation du délai pour répondre à un appel de marge, et en cas de volatilité importante du marché, un courtier peut prendre des mesures immédiates pour vendre les titres de votre compte. Et lorsqu’un courtier vend vos titres pour répondre à l’exigence de marge de maintien, vous ne pouvez pas choisir ce qui sera vendu.

De plus, les sociétés de courtage peuvent augmenter leurs exigences en matière de marge de maintien à tout moment. Il est important de lire l’accord client de votre maison de courtage avant de négocier sur marge.

La marge est presque comme une arme. Et vous devez vraiment savoir quand et comment l’utiliser correctement.