xtb

L’or baisse encore un peu plus…

Ayant eu de mauvaises expériences dans les placements Actions, je me suis tourné vers l’or depuis plusieurs années. Je suis à la fois propriétaire d’or physique que je stocke au coffre de ma banque et d’or sur des portefeuilles en ligne.

En avril le niveau de l’or était revenu au niveau d’avril 2011, j’avoue que je commence à douter de mes placements à court et moyen terme. Autant dire que j’attends avec impatience l’arrivée de la prochaine crise financière ^^

Vous pensez qu’à moyen terme l’or pourra revenir au plus haut ?

Le cours de l’or est en effet lié à la situation économique et la morosité éventuelle des marchés boursiers. C’est l’un des plus anciens outil de placement au monde mais il ne faut pas oublier que l’or est également très utilisé dans l’industrie comme matière première. De par ses propriétés à conduire l’électricité, l’or est présent dans de nombreux produits électroniques et informatiques.

Je ne crois pas vraiment à une saisonnalité du cours de l’or, un nouveau scandale boursier pourra faire remonter le cours de l’or en quelques heures. L’or reste un placement sûr par excellence et peut-être très bénéfique sur le long terme.

Moi je suis plutôt porté sur l’argent (le métal). Certes les cours de l’or et de l’argent sont souvent assez comparables. L’argent reste pourtant méconnu comme moyen de placement. J’en possède auprès d’organismes de placement en ligne et également physiquement en achetant d’anciennes monnaies en argent. L’avantage des monnaies est leur valeur de collection qui s’ajoute au prix simple de leur poids en métal précieux. Je pense aujourd’hui me tourner vers des métaux précieux encore moins connus comme la Palladium dont le cours n’est influé à ce jour que par la demande industrielle !

Je serais plutôt d’avis contraire. L’or ne “rend” rien à l’investisseur : pas de dividende, pas de coupon, pas de rendement. Pour moi l’or est un simple bouclier contre les éventuelles catastrophes ou crises financières. Avoir de l’or en soi, tout seul, ne sert à rien, cela sert à contre-carrer des placements sur marchés boursiers, comme tampon si on peut dire, pour moduler et réduire les risques.

Je n’ai aucune idée de ce que le prix de l’or fera. Je sais simplement qu’en détenir permet de réduire le risque global d’un portefeuille boursier. D’après le fameux "Permanent Portfolio" de Harry Browne, qui a fait ses preuves sur le long-terme, il faudrait allouer 25% de son portefeuille sur l’or. Encore une fois, l’or seul ne sert pas à grand chose, si ce n’est de spéculer.

1 J'aime

Effectivement, c’est de la pure spéculation.

Je pense que cela vient aussi de la croyance populaire et de l’histoire. On pense être riche en détenant de l’or, dans les films les grandes banques sont remplies de lingots d’or (surtout les films américains :film_strip::film_projector:), on peut revendre notre or en cas de coup dur…

Mais certes, vous l’avez très bien dit, cela ne rapporte rien, et il peut s’écouler quelques années avant que le cours de l’or atteigne un niveau espéré…

Cela se confirme, l’or n’a pas la cote !

Lors de la dernière réunion annuelle des actionnaires de Berkshire Hathaway (le 5 mai 2018), Warren Buffett a parlé de l’or. Il a notamment dit (une nouvelle fois) que cette matière première, que ce métal ne servait pas à grand-chose, que ça ne produisait rien, que ce n’était pas un actif. Bref, en détenir est inutile.

Au niveau graphique, rien de très réjouissant non plus. Après avoir flirté avec les 1375$, le métal jaune baisse dans la zone des 1225$. En revanche, on peut distinguer une tendance haussière de long terme, qui date de 2005. Va-t-on rebondir sur cette ligne pour repartir au-dessus des 1400$ ? Ou bien va-t-on casser à la baisse cette tendance, avec le seuil des 1200$ comme niveau baissier ? Buffett opterait sans doute pour cette dernière hypothèse…

Au fait, à quoi sert l’or exactement ???

1 J'aime

Et ça continue !

L’or vient de casser le support haussier long-terme, on est passé en-dessous des $1200 !

Bien entendu il faudra attendra quelques jours ou semaines afin de confirmer la tendance baissière…

Mais attention, au niveau graphique on est certes à la baisse, mais lorsqu’on regarde le RSI (hebdomadaire ici), on est clairement en zone de survente. Un rebond imminent ne serait donc pas étonnant. Ce serait même très probable.

Quant à ma question précédente, sur l’utilité de l’or… Et bien certains diront que l’or est un bouclier contre les marchés actions baissiers… Or on sait que le marché action global a tout de même tendance à monter sur le long terme… Autre point : la non-production de rendement sur l’or. En effet placer des lingots d’or sous son lit ne rapporte rien. On mise sur l’appréciation de l’or sur le long-terme, ce qui est encore à démontrer… Enfin, il y a d’autres métaux précieux plus intéressants que l’or si l’on veut spéculer…

Par ailleurs, notons aussi que l’or, dont le prix est en dollars, est ainsi très fortement lié à la devise américaine. Aussi, cette dernière a évolué positivement ces derniers mois, ce qui ajoute à la pression sur l’or. En effet, si le USD est fort, les actifs dénominés dans cette devise baissent, si tous les autres éléments affectant ces actifs restent constants.

Voici l’évolution du USD index (on voit bien la hausse depuis début 2018):

Et maintenant, afin de voir les choses de façon concrète, notamment cette forte corrélation négative entre l’or et le dollar:

C’est assez flagrant. Lorsque le dollar baisse, l’or monte, et vice-versa.

Déjà un an depuis la dernière mise à jour. Et l’or a fait des siennes : gros rally depuis août 2018 où on était dans les $1200. Aujourd’hui à $1525 le métal jaune a repris des couleurs, si ce n’est de sa splendeur. Il faut dire merci aux tensions politico-économiques entre les Etats-Unis et la Chine. Il faut dire merci au ralentissement de la croissance mondiale. Il faut dire merci à la chute relative des marchés actions. Il faut dire merci à la Fed qui reprend un cycle de baisse des taux…

L’or a longtemps été qualifié de « valeur refuge » pour les investisseurs en période de volatilité des marchés et de forte inflation. Depuis le krach financier de 2008, les investisseurs ont afflué vers le métal précieux, ce qui en fait l’un des marchés les plus fiables de la dernière décennie. Pourtant, en 2018, l’or a perdu beaucoup de son éclat. En août 2018, le prix de l’or avait chuté en dessous de la barre psychologique de 1 200 dollars.

Aujourd’hui les investisseurs cherchent refuge dans des actifs à faible risque, au milieu des préoccupations relatives à l’économie mondiale. L’or profite ainsi d’une fuite vers la sécurité sur les marchés mondiaux, alors que l’inquiétude grandit quant à l’impact des tensions commerciales américano-chinoises.

Outre la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, de nombreuses questions politiques, notamment la montée des tensions au Moyen-Orient, le Brexit et les craintes d’un ralentissement de l’économie mondiale ont poussé les investisseurs à se précipiter vers les actifs refuges traditionnels, faisant monter le prix de l’or d’un seul bloc.

Les prix de l’or ont également profité de la décision de la Réserve fédérale américaine de baisser les taux d’intérêt et de la crainte d’une véritable guerre monétaire entre le yuan et le dollar. La politique monétaire laxiste dans le monde globalement est également une explication à la récente reprise de l’or. Le métal s’apprécie généralement aux périodes de taux d’intérêt extrêmement bas car il constitue une meilleure alternative aux obligations et aux comptes d’épargne à faible rendement.

Paul Tudor Jones, le célèbre investisseur et trader, a déclaré qu’une fois les 1400 dollars atteints et dépassés, le niveau suivant serait de 1700 dollars. On y est pas encore mais on est sur la bonne voie.