xtb

La livre Sterling chute!

Les incertitudes liées au Brexit ne sont pas bonnes pour la livre sterling

Performance de la livre sterling face à l’euro (bleu) et au dollar (rouge) :

La devise britannique est sur la pire séquence de pertes par rapport à l’euro et au dollar depuis mars.

La livre sterling a récemment chuté par rapport à l’euro et au dollar, prolongeant une séquence de sept jours de pertes qui est le pire pourcentage de baisse de la monnaie depuis la crise du coronavirus en mars.

Les investisseurs s’inquiètent à nouveau de la douleur économique du divorce politique du Royaume-Uni et de l’Union européenne, qui viendra s’ajouter au ralentissement déjà infligé par les fermetures liées à la pandémie.

La livre a atteint son plus bas niveau depuis fin juillet. Elle recule de 2,3% par rapport à l’euro et de 3,9% par rapport au dollar depuis début septembre.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l’UE en janvier, mais toutes les règles sur le commerce et les règlementations ont été maintenues en place jusqu’à la fin de cette année afin que les deux parties puissent essayer de conclure un pacte commercial permanent.

Une nouvelle ronde de négociations sur cette future relation commerciale a commencé cette semaine. Les responsables britanniques ont indiqué qu’ils ne feraient pas de compromis sur certaines demandes et qu’ils seraient heureux de rompre le commerce sans qu’un nouvel accord ne soit mis en place.

Le Royaume-Uni donne la priorité à la liberté d’élaboration des politiques nationales plutôt qu’à la stabilité macroéconomique à court terme.

Le fait de laisser l’UE sans accord commercial en place entraînerait une augmentation des coûts et pourrait potentiellement nuire à l’activité des exportations et des importations entre le Royaume-Uni et l’Europe, le plus grand partenaire commercial de la Grande-Bretagne.

Le glissement de la livre montre que les investisseurs se réveillent soudainement aux risques du Brexit après une longue période au cours de laquelle d’autres questions ont fait la une des journaux.

Au cours de l’été, il y a eu une faiblesse du dollar, et tout est remonté contre le dollar. Les marchés ont aussi été conciliants en ce qui concerne les implications du Brexit et le risque pour la livre sterling.

Pendant une grande partie de l’été, alors que le dollar s’affaiblissait largement, les investisseurs ont cessé de parier que la livre baisserait. Les contrats à terme sont devenus optimistes sur la livre par rapport au dollar à la mi-août pour la première fois depuis avril. Les analystes s’attendent à ce que cela change alors que les investisseurs évaluent à nouveau le risque lié au Brexit.

Certains analystes estiment cependant qu’il pourrait y avoir peu de différence entre le Royaume-Uni concluant un accord et ne le concluant pas, car tout accord commercial est susceptible d’être extrêmement limité.

Ils ont le sentiment que même si un accord est possible ou probable, l’accord que la Grande-Bretagne obtiendra ne sera pas grand-chose d’un point de vue économique. La différence d’un point de vue des marchés entre un accord ou pas est devenue bien moindre.

Les rendements de la dette publique britannique ont également chuté, les investisseurs pariant qu’une plus grande faiblesse économique obligera la Banque d’Angleterre à réduire les taux d’intérêt en territoire négatif pour la première fois dans les mois à venir. Les rendements des gilt à deux ans ont atteint un niveau bas record en septembre et sont en territoire négatif depuis mai 2020.

Performance du taux 10 ans du Gilt :

Performance du taux 2 ans du Gilt :

1 J'aime