xtb

Le trading de news

Le trading de news vous connaissez ? En gros, voilà le principe : tous les jours, des données économiques sont publiées, des politiciens font des discours, des événements se passent dans le commerce international, les banques centrales prennent des décisions sur les taux d’intérêt, des nouvelles éclatent par rapport à telle ou telle entreprise. Ces informations font bouger le marché en temps réel, à très court terme. Le trading de news consiste à tenter de profiter de ces données et infos.

Toutes ces « news » changent la perception que l’on a des actifs concernés. Les traders et investisseurs réagissent souvent (à tort ou à raison…) à ces nouvelles.

L’intérêt pour le trader actif est que la volatilité augmente lors de la sortie d’une info. Qui dit volatilité, dit opportunité. Avant et après les publications il peut y avoir de gros mouvements de marché en très peu de temps. Il faut être réactif (et prudent) mais lorsque l’on maîtrise son sujet, on peut se faire beaucoup d’argent.

Outre la volatilité et les changements de direction violents, un des inconvénients de ce type de trading concerne les « spreads » (différence entre prix d’achat et de vente). Lorsque le marché bouillonne, les spreads s’élargissent et il devient très cher de participer. Autrement dit on achète haut et on vend bas, ce qui n’est pas tout à fait la manière optimale de faire du profit. Cette augmentation soudaine des coûts de transactions peut faire très mal à votre compte de trading.

Aussi, il faut faire attention aux prix d’exécution : tout va très vite et il n’est pas rare d’être exécuté à un prix différent (et la plupart du temps en votre défaveur) que celui qu’on souhaitait.

Maintenant que l’on sait que les news augmentent la volatilité et que c’est bon pour le trading, quelles données économiques doit-on regarder ? Quels marchés faut-il traiter ?

Les États-Unis étant la première puissance économique mondiale, et le Dollar étant la première devise, il est normal de s’intéresser principalement à ce qu’il se passe là-bas ! Ainsi, les données et news américaines constituent le point d’entrée pour le trading de news.

Souvent dans les calendriers économiques, il y a des données de consensus estimées par les analystes. Le nombre actuel sera alors au-dessus ou en dessous de ces estimations. Cela donnera une indication aux traders pour prendre des positions en fonction des données publiées. Ainsi il n’est pas rare de voir le marché bouger de façon contre-intuitive par rapport à la donnée brute : en réalité il faut regarder les données publiées par rapport aux chiffres attendus.

Le trading de news est loin d’être évident. En plus de devoir scruter les news et réagir très vite, il ne faut pas se faire avoir par les fausses réactions de marchés. On voit souvent le marché aller à la hausse avant de s’effondrer, ou vice-versa. Les premiers mouvements sont souvent trompeurs.