xtb

Les 10 idées fausses en FOREX

Que vous soyez un trader chevronné ou nouveau sur le marché, les mythes sur le trading de forex sont là en permanence pour vous jouer des tours. Ces mythes peuvent potentiellement affecter n’importe qui, peu importe son ancienneté sur les marchés. En connaissant certains des principaux mythes, les traders peuvent éviter des frustrations (et pertes) inutiles. Bien qu’il existe potentiellement d’innombrables mythes, en voici 10 qui reviennent souvent et qui affectent chaque étape du développement d’un trader - de la raison pour laquelle les gens s’impliquent dans le forex au développement de stratégies.

#1 Devenir riche rapidement

La publicité a rapidement élargi le marché du forex auprès des particuliers. Cela a amené de nombreuses personnes dans l’arène qui cherchent à devenir riches rapidement (ou avec peu d’effort). C’est malheureusement très rare. Le trading demande de la patience et il n’y a pas de destination finale. Les traders ne gagnent pas d’argent et s’en vont ensuite ; ils font plutôt des trades après d’autres, même s’il y a des intervalles de temps entre les deux. Par conséquent, le trading exige de la constance, et non une mentalité de « one-shot ».

#2 Le Forex est juste pour les traders à court terme

L’effet de levier élevé a rendu le trading de forex à court terme populaire, mais ce n’est pas ainsi que cela devrait être. Les tendances des devises à long terme sont déterminées par des facteurs fondamentaux, et ces tendances à long terme peuvent être traitées. Les traders à long terme se concentrent sur la tendance plus large et ne sont pas concernés par les fluctuations quotidiennes. On peut soutenir que prendre un laps de temps à plus long terme peut être bénéfique pour certains traders car cela réduira le nombre de spreads payés (l’équivalent d’une commission) et les traders sont plus susceptibles d’éviter les transactions impulsives à court terme. Les devises peuvent également être utilisées comme investissement pour diversifier ou couvrir des portefeuilles de « buy-and-hold »

#3 Le marché est truqué

Les traders perdants parlent souvent de marché truqué ou d’un courtier corrompu comme la raison de leur échec. Bien que ce soit une hypothèse facile à faire, le forex n’est pas une « arnaque ». Le marché du forex est de loin le plus grand au monde, influencé par des centaines de milliers de transactions et des dizaines de milliers d’entrées chaque jour. Cela signifie qu’il est probable que si quelqu’un adopte une approche non professionnelle de son trading, des autres participants avisés le remarqueront généralement rapidement - c’est la voie de tous les marchés. (Pour autant, les escroqueries sur le Forex sont plus courantes que vous ne le pensez. Attention donc…)

#4 Vous pouvez avoir raison à chaque fois

Des pertes se produisent inévitablement, et tenter de trouver une stratégie qui est juste à chaque fois laissera le trader indéfiniment sur la touche ou l’amènera sur le marché avec une stratégie sur-optimisée qui ne s’adaptera pas aux nouvelles conditions de marchés. Accepter que des pertes se produisent et trouver une stratégie qui donne un léger avantage sur les conditions du marché qui sont échangées suffit à générer des rendements positifs.

#5 Vous pouvez faire de l’argent facilement en tradant les news

Rétrospectivement, voir un mouvement de change après une annonce de nouvelles à fort impact comme le rapport US Nonfarm Payrolls (NFP) peut faire saliver les gens avec des pensées d’argent rapide. C’est loin de la réalité car les actualités peuvent être extrêmement difficiles à gérer en temps réel. Ce que les graphiques ne montrent généralement pas, c’est qu’il n’y a souvent pas de liquidité pour une grande partie du mouvement qui a lieu dans les premières secondes après l’annonce, ce qui signifie que les traders ne peuvent pas entrer dans un mouvement favorable une fois qu’il a commencé, ou sortir d’une perte une fois qu’ils y sont. Bien qu’il soit possible de mettre en place une transaction avant qu’une annonce ne soit faite, l’exécution nécessite l’analyse des statistiques présentées afin de déterminer l’effet probable sur le marché. Cette analyse doit être menée presque immédiatement car d’autres traders évaluent les mêmes indicateurs. Par conséquent, trader les actualités nécessitent une stratégie méticuleuse et faire de l’argent constamment dessus est très rare.

#6 Plus de trades avec plus de paires, c’est mieux

Bien qu’il soit bon de penser que si un trader gagne de l’argent en trading une fois par jour, il peut faire 10 fois plus de trading et gagner 10 fois par jour, ce n’est généralement pas le cas. Trader moins et se concentrer sur quelques paires de devises que le trader comprend en profondeur sera bénéfique pour la plupart des traders. À moins qu’un trader ne soit qualifié et se concentre sur les stratégies de scalping, la majorité des traders auront tout intérêt à être patients, se concentrer sur quelque chose qu’ils connaissent et d’attendre les meilleures opportunités - aussi rares soient-elles.

#7 Il faut prédire le marché pour gagner de l’argent

Tenter de prédire le marché est généralement synonyme de banqueroute d’un trader, même si c’est ce que la plupart des novices tentent de faire. La prédiction peut nous aveugler, car elle provoque un biais psychologique vers une position et peut perturber notre jugement rationnel. Les traders doivent être agiles, trader selon un système et prendre les trades perdants et gagnants. Le marché, qui est en constante évolution, devrait dicter les transactions qui se font. Si une prédiction est faite, le trader doit attendre le mouvement de la devise pour confirmer que la prédiction est juste.

#8 Plus la stratégie est complexe, mieux c’est

Les traders commencent souvent par une stratégie simple et ont une petite performance positive. Ils supposent ensuite que s’ils continuent à peaufiner leur système, en tenant compte de quelques variables supplémentaires, ils augmenteront leurs rendements. Ce n’est généralement pas le cas. Au lieu de regarder des choses simples telles que le mouvement des prix (qui est le déterminant final pour faire un profit) et si le marché est en tendance ou pas, le trader tente de déterminer les points de retournement exacts et de faire plus de transactions. Les bénéfices en trading sont souvent réalisés à la marge - même les meilleurs traders ne gagnent qu’un peu plus qu’ils ne perdent. Par conséquent, si un système rapporte de l’argent, respectez-le et ne le changez pas ; concentrez-vous plutôt sur la gestion de l’argent.

#9 Le money management signifie placer un Stop

La gestion du compte de trading est sans doute le facteur le plus important pour déterminer le succès une fois que le trader a développé des compétences pour obtenir des rendements constants. Mais le risk ou money management ne consiste pas simplement à placer un ordre stop sur une transaction ; il englobe plutôt la part du compte total qui sera risquée sur chaque transaction - cela devrait généralement être inférieur à 1%. Il examinera également combien de transactions peuvent être ouvertes à la fois, et si plusieurs positions sont ouvertes, doivent-elles se couvrir les unes les autres ou peuvent-elles être fortement corrélées. En se concentrant sur la gestion de l’argent, un trader fait passer son trading au niveau supérieur. Ignorer la gestion de l’argent mène à un échec assuré, même avec la meilleure stratégie.

#10 Vous pouvez simplement suivre ce que font les autres

Il y a toujours beaucoup de conseils à donner sur la façon de trader, ce qu’il faut trader et quand le faire. Pourtant, en fin de compte, c’est le trader dont il s’agit qui sera le seul bénéficiaire des profits et des pertes. Par conséquent, étant donné que c’est l’argent du trader en jeu, il doit faire tout son possible pour développer ses propres compétences et tirer ses propres conclusions au lieu de se fier uniquement aux conseils des autres. Les professionnels expérimentés peuvent grandement aider les nouveaux traders mais toutes les informations doivent être filtrées et examinées avant que les informations ne soient prises en compte. Personne d’autre n’a un intérêt direct dans la rentabilité du compte que le trader lui-même ; par conséquent, c’est lui seul qui doit prendre ses responsabilités et ne pas se fier aux autres.