xtb

Que faire avec 1,000 en cash ?


#1

Avec 1000€ en cash de côté, que peut-on faire pour faire fructifier cette somme ? Inutile de préciser que laisser ce montant sur un compte courant ou un Livret A ne sert à rien, c’est même néfaste pour vos économies ! L’inflation grignote jour après jour nos sous. En pensant « garder au chaud » notre argent sur un compte bancaire classique ou peu rémunéré, on le ronge petit à petit.

Une première idée serait de placer cet argent en bourse pour du long terme. On pourra ainsi acheter quelques actions et les « garder au chaud » quelques années. Une alternative serait de miser le capital sur un ETF global qui reflète les marchés dans leur ensemble, un ETF World par exemple. Seulement avec 1000€ on n’ira pas très loin… Si on ne rajoute pas régulièrement d’autres sommes, par exemple 100€ tous les mois, il est peu probable que ces 1000€ rapportent beaucoup.

Toujours en bourse, on peut tenter au contraire de miser les 1000€ sur une petite entreprise afin de profiter d’une hausse potentielle de son cours. En revanche, il faut bien la choisir ! Cette stratégie peut être très lucrative mais il faut alors bien sélectionner son titre ! Cette stratégie peut s’apparenter à du trading. D’ailleurs, c’est bien plus proche du trading et de la spéculation que de l’investissement classique. On cherche avant tout une plus-value, à court terme si possible ! Le but est alors de réitérer ce genre de procédé, encore et encore, pour démultiplier son capital.

Justement le trading parlons-en. Un capital de 1000€, qu’on peut se permettre de perdre, est un bon début pour tenter le trading. C’est probablement un peu juste, mais c’est mieux que rien. En effectuant quelques trades bien pensés et préparés, il est possible de faire fructifier ce montant et de se retrouver avec le double ou le triple en peu de temps. Attention : il est aussi possible de tout perdre ! Comme toujours, plus il y a de risque, plus le rendement potentiel est élevé.

A part la bourse et le trading, il existe des alternatives pour placer cet argent. Certains recommanderont d’acheter de l’or physique. Il est aussi possible de miser sur le crowdfunding ou crowdlending. On finance ainsi des projets concrets et souvent innovants pour un retour sur investissement non négligeable. Il faudra penser à diversifier un minimum (ce qui peut être compliqué avec 1000€ seulement) afin de ne pas « mettre tous ses œufs dans le même panier ».

Il y bien sûr d’autres possibilités pour jouer avec 1000€ (le Loto ?!), en connaissez-vous d’autres ?


#2

J’aime l’idée de miser sur une petite entreprise pour profiter de la hausse potentielle de son cours. Comment bien la sélectionner ? Quels critères regarder ? Des exemples d’entreprises éligibles ? :slight_smile:


#3

Sur les petites entreprises, il faut je pense regarder en priorité le potentiel de croissance, même si les autres aspects purement financiers (comme la dette etc.) doivent être solides. On peut regarder par exemple la croissance du chiffre d’affaire des 3 dernières années. Dans tous les cas, il faut avoir une opinion (favorable) sur l’horizon commercial et en général avoir une idée de thématique : le vieillissement de la population ? La montée en puissance du digital ?.. Puis regarder les entreprises positionnées dessus.

Le secteur est donc important. Sur les biotechs par exemple, il y a beaucoup de petites entreprises avec un gros potentiel… seulement ce potentiel est souvent lié à des autorisations administratives ou des réussites de tests de protocoles, etc. Si ces tests sont positifs ou ces les autorisations sont accordées, alors le prix de l’action va probablement grimper fortement. En revanche, cette dépendance à des éléments non maîtrisables est une grosse faiblesse et c’est donc très risqué.

Pour limiter ce genre de risques, je miserais plutôt sur des petites entreprises dont le business model est plus simple et que je peux comprendre facilement, dans des secteurs comme l’alimentation, les services financiers ou les équipementiers mais cela dépend des affinités et de l’expérience de chacun.

Il faut savoir aussi que bien que ce soient de “petites entreprises”, leur capitalisation boursière se situe entre 300 millions et 2 milliards de dollars. Je ne parle pas ici des très petites entreprises (Micro et Nano Caps) qui sont pour le coup vraiment risquées même si leur potentiel de croissance est très fort.


#4

Merci pour ces infos :slight_smile:

Je sais que certains se font une spécialité d’investir dans les small caps, je sais aussi que le risque est important, proportionnellement au potentiel de croissance. Je pense que ce seul sujet pourrait faire l’objet d’un post plus approfondi, si quelqu’un se sent assez expert pour en parler ce serait vraiment intéressant !

Je retiens qu’il faut avant tout chercher à se positionner sur un secteur d’activité selon deux critères principaux :

  • Le secteur concerné propose des produits ou services qui sont en phase avec l’évolution de notre société

  • Je crois en ses perspectives d’évolution pour les années qui viennent (très subjectif)

J’ajouterais un troisième point : j’ai un bon feeling avec le secteur concerné, j’ai une bonne opinion des pratiques et activités commerciales des entreprises qui le composent, je ne suis pas en conflit avec mes opinions personnelles, je ne ressens pas de problème éthique, j’adhère pleinement aux activités de ce secteur et leurs conséquences sur le monde et la société. En résumé je suis hyper à l’aise avec ce qu’on y fait.

Voilà une notion dont j’entends assez peu parler et qui me parait pourtant essentielle. Comment investir sur une entreprise qui défend des valeurs auxquelles on n’adhère pas ? Sauf à ne pas avoir de valeurs me direz-vous … Mais sans valeurs une société est condamnée. On touche un autre sujet mais il me semble important de défendre (aussi) des valeurs au travers de nos investissements, c’est ce qui permettra de faire émerger de nouvelles idées, de faire croitre de nouvelles entreprises et au final tout le monde est gagnant :slight_smile:

Une fois qu’on a sélectionné un secteur d’activité (et donc finalement un potentiel de croissance) on peut y choisir une entreprise après avoir pris soin d’analyser ses aspects financiers ainsi que les éventuels facteurs sur lesquels l’entreprise a peu de moyens d’action comme les autorisations administratives ou les résultats de tests. Encore que les tests pourront être revus ou réitérés après quelques modifications jusqu’à obtenir un avis favorable. Pour ce qui est des accords administratifs c’est peut-être plus compliqué …

Voilà qui me parait clair ! Let’s go :slight_smile: