xtb

Réduire les risques en trading

#1

Une fois que l’on sait que le trading est risqué mais peut rapporter gros, tout le jeu consiste à optimiser au mieux son rapport risque/rendement. Autrement dit, le challenge est de trouver des stratégies pour gagner le plus possible en prenant le moins de risque possible. Autre difficulté non négligeable : les conditions de marché changeant constamment, il faut adapter ces stratégies en permanence.

Si les risques ne peuvent pas être entièrement éliminés sans porter préjudice aux performances, il existe quelques éléments sur lesquels on peut agir afin d’optimiser son trading.

Tout d’abord, en réduisant les volumes engagés il est relativement aisé de réduire les risques : avec de petites quantités, on a de petits gains mais surtout de petites pertes. Avant de gagner, il faut ne pas perdre ! Attention tout de même aux frais de transaction qui peuvent venir grignoter sévèrement les performances dans ce cas-là car plus les volumes sont faibles, plus la part des frais est importante.

Toujours sur le thème des volumes, l’utilisation du levier fourni par le courtier va être cruciale dans la gestion des risques. Pour faire simple, il vaut mieux ne pas utiliser le levier. Ainsi on ne met en jeu au maximum que son cash disponible. Le levier permet de miser plus. Par conséquent les volumes sont décuplés et les résultats aussi, que ce soit en gain ou en perte. Plus on utilise le levier, plus on prend de risque.

Au-delà du volume en tant que tel, il est intéressant de raisonner en pourcentage de montant engagé par rapport à son capital. Une position représentera par exemple au maximum 3% de son portefeuille. Ainsi on limite le risque position par position. On sait alors clairement à l’avance combien on risque si les choses tournaient mal.

Un autre moyen efficace pour limiter les pertes consiste à « couvrir » ses positions. Par des méthodes et des outils variés il est possible de se protéger contre des mouvements de marchés défavorables. La couverture est utilisée fréquemment par les professionnels.

Enfin, le maître mot est sans doute la diversification. Partant du principe connu « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » le trading n’échappe pas à la règle. On cherchera à diversifier ses positions. Mais pas trop car « trop de positions tuent les positions ». Il ne s’agit pas de se noyer et ne plus s’y retrouver. Il faut faire des choix, avec une méthode, des stratégies et avoir quelques positions pour étaler et réduire les risques.