xtb

Trading ou investissement, il faut choisir !

#1

Il n’est pas rare de confondre trading et investissement… C’est bien sûr un piège à éviter car ce sont deux activités bien différentes.

Le trading vise à tirer parti des variations de marché, à la hausse ou à la baisse, et quel que soit le marché. L’investissement est un processus de long terme qui implique la plupart du temps l’achat d’actions ou de fonds. C’est notamment vrai pour les particuliers. Quant aux professionnels, ils peuvent utiliser d’autres techniques mais de manière globale il s’agit aussi d’acheter des titres.

Il est important de faire la différence car les techniques et méthodes ne sont pas du tout les mêmes dans un cas et dans l’autre. Lorsqu’un investisseur avisé veut acheter des actions, il s’intéresse à des données spécifiques concernant la société. Le trader, sur ces mêmes actions, peut également regarder les mêmes données mais aura une interprétation différente. Cela est d’autant plus vrai que l’horizon de temps de chacun n’est pas le même.

Exemple concret : le cas du PER d’une entreprise. C’est le Price Earning Ratio, ratio financier égal au cours de l’action divisé par le BPA (Bénéfice par action). Un investisseur dans la valeur aura tendance à privilégier un PER en-dessous de 15, signifiant que l’entreprise est « sous-valorisée ». Cependant, si le prix de l’action est à un niveau bas relativement à ces bénéfices, il y a certainement une raison ! Un trader se dira que le marché vend ce titre et aura probablement tendance à le vendre également. Qui a raison ? Les deux peuvent très bien gagner : l’action va sans doute continuer de baisser les mois à venir (le trader gagne), avant de remonter d’ici un an ou deux (l’investisseur gagne).

Le trader prend des positions pour quelques heures, quelques jours, quelques mois. L’unité minimale pour l’investisseur est probablement le mois, et la détention de titres peut aller jusqu’à plusieurs années.

La vente à découvert est par excellence une stratégie que les traders affectionnent. On parle aussi de « shorter ». Il est beaucoup plus rare pour un investisseur de vendre à découvert. Quand il le fait c’est notamment pour la gestion des risques et pour se couvrir (hedging).

Au niveau des produits traités, là encore les choses ne sont pas les mêmes. Prenons le forex comme exemple. Le trader comme l’investisseur peuvent agir dessus, mais pour des raisons bien différentes. Le trader visera une variation d’une devise par rapport à une autre, tandis que l’investisseur utilisera généralement les devises pour couvrir le risque de change de son portefeuille (autrement dit, neutraliser l’effet de change sur son portefeuille).

Le recours au levier est enfin beaucoup plus utilisé par les traders que les investisseurs. C’est le principe de prendre plus de volume que l’on a réellement en capital. Un levier x5 permet à un trader de prendre 5000€ de positions lorsqu’il n’a que 1000€. Le risque est ainsi démultiplié (à la hausse et surtout à la baisse).

Il existe bien entendu encore d’autres différences et subtilités entre trader et investisseur. Il faut toute une vie pour les explorer, et c’est bien ça qui est passionnant !

1 Like